Examen olfactif

dans le cadre
du test de produit GUT

L’examen olfactif représente une partie intégrante centrale pour l’homologation et la surveillance des revêtements de sol textiles au sein du système de contrôle de l’association GUT. Cette importance n’est pas étonnante, car les odeurs jouent un rôle important dans la vie quotidienne et, lorsqu’il s’agit de locaux intérieurs, elles ont un impact décisif sur le bien-être des occupants. Cette page explique la raison de l'importance de l’examen olfactif, la nature des odeurs dérangeantes qui peuvent devenir de véritables nuisances olfactives ainsi que les origines de celles-ci.

Informations utiles sur les nuisances olfactives et sur l’examen olfactif

 

Quelles sont les raisons qui justifient à notre époque la pratique d’un examen olfactif de revêtements de sol textiles ?
L’examen olfactif représente un complément important des examens chimico-analytiques effectués en laboratoire sur les revêtements de sol textiles. Malgré l’optimisation constante de ces méthodes, les données déduites sont en règle générale insuffisantes pour une détermination précise du profil olfactif global. Car, bien que moins développé que l’odorat d’autres mammifères, l’odorat humain perçoit cependant de nombreuses substances malodorantes, et ce, à partir de concentrations qui sont inférieures aux valeurs seuil qui peuvent être détectées par la méthode analytique. La méthode analytique fournit en particulier des résultats insuffisant en présence d’odeurs générées par des mélanges de substances complexes. En règle générale, une odeur dérangeante ne reflète pas forcément une émission intense de composés organiques volatils et inversement, le dépassement des valeurs limites relatives aux émissions de composés organiques volatils ne vas pas forcément de pair avec une nuisance olfactive. 

Examen olfactif selon la méthode du dessiccateur

Image