Allergies

et revêtements de sol textiles

Les allergies et les maladies respiratoires ne cessent de croître depuis de nombreuses décennies: les allergies touchent à différents niveaux de gravité près de 25 % de la population de l'Union européenne avec une tendance croissante en partie imputable au fait que nous passons une grande partie de notre vie à l'intérieur de bâtiments, où nous inhalons davantage de particules en respirant qu’à l'extérieur.

Qu’est ce qu’une allergie ?

Une allergie est une hypersensibilité et, en conséquence, une réaction excessive du système immunitaire à certaines substances étrangères à l’organisme. De nombreuses personnes pensent qu'une allergie est une réaction à des substances synthétiques (produits chimiques), mais il s'agit en réalité le plus souvent d'une réaction à des substances naturelles. Beaucoup de personnes sont ainsi allergiques aux protéines de pollens, à certaines denrées alimentaires ou encore au poison des abeilles. Les poils de chat, de chien et de cheval sont également des allergènes potentiels.

Quelle est l’origine des allergies ?

Une allergie ne repose pas sur une cause spécifique. Des études scientifiques récentes montrent que les allergies sont des maladies complexes, dont le développement peut reposer sur de nombreux facteurs :
  • Une hygiène excessive
  • L'utilisation fréquente d'antibiotiques
  • Les conditions de logement modernes
  • Le changement des habitudes alimentaires
  • La pollution de l'air
  • Une prédisposition génétique
  • Une exposition accrue aux allergènes à l'intérieur des bâtiments

Quels sont les avantages des revêtements de sol textiles dans ce contexte ?

Le paradoxe suédois

Dans les années 1970, les suédois ont de plus en plus remplacé les revêtements de sol textiles par des revêtements de sol lisses. L'une des raisons de ce changement est qu’on croyait à cette époque que l'utilisation de moquettes et de tapis entraîne une croissance des acariens et de leurs allergènes et que cela serait la cause du nombre croissant de maladies respiratoires liées aux allergies.
L'habitat privilégié des acariens n'est cependant pas la moquette, mais par contre les lits et les rembourrages des meubles, qui regroupent les conditions de vie idéales (température et humidité) pour les acariens. Cette situation est également démontrée par une comparaison entre le nombre d'acariens dans des chambres comportant des lits et des meubles rembourrés et celui des espaces de bureaux classiques où le nombre d'acariens est nettement plus faible.
Rétrospectivement, l’évolution de cette époque, et en particulier celle des années 1980 et 1990, montre que la cause de la croissance des allergies n’était pas l’utilisation des moquettes et des tapis.
En effet car, si on observe le diagramme ci-contre, on remarque que le nombre de maladies liées aux allergies a continué à croître malgré une utilisation quasi inexistante de revêtements de sol textiles.
Les connaissances actuelles montrent que les revêtements de sol textiles lient de manière optimale les poussières fines et autres allergènes et réduisent ainsi considérablement leur concentration dans l'air intérieur. On peut donc affirmer que les revêtements de sol textiles nettoyés et entretenus régulièrement avec un aspirateur équipé d'un filtre « Hepa » peuvent très bien être utilisés par les personnes allergiques.

This image for Image Layouts addon
Schwedisches Paradoxon
Image