L’économie circulaire

dans l'industrie des revêtements de sol textiles

Éviter les déchets, ménager les ressources et réduire les gaz à effet de serre nuisibles au climat sont des défis qu’on retrouve aussi dans l’industrie des moquettes. L’association GUT soutient le processus de migration vers une économie circulaire dans l'industrie des revêtements de sol textiles. Découvrez ici de nombreuses informations sur notre approche et sur le modèle de l'économie circulaire en général.

Que signifie économie circulaire ?

Le principe du recyclage est connu et mis en œuvre depuis longtemps, mais à eux seuls, le reconditionnement et/ou la réutilisation de produits qui ne sont plus nécessaires et le traitement des déchets en général ne peuvent pas influencer durablement les problèmes mondiaux des pertes de ressources et du changement climatique. Le principe de l'économie circulaire traite ces problèmes de manière plus approfondie en décrivant un concept efficient. Outre le recyclage, on y retrouve les principes suivants au premier plan :


  • CONCEPTION : Conception du produit efficiente en termes de matériaux et utilisation de matériaux facilement recyclables
  • PRODUCTION ET DISTRIBUTION : Fabrication à haute efficience énergétique et distribution économe en ressources
  • UTILISATION DU PRODUIT : Allongement de la durée d'utilisation des produits
  • RECYCLAGE : Collecte et recyclage des déchets
  • MATIERES PREMIERES : Réutilisation de matériaux recyclés (ou renouvelables)
    Ces principes et référentiels pour les différentes phases du cycle de vie d'un produit créent pour les produits un circuit fermé durable et efficient, qui ménage ainsi les ressources et l'environnement. C'est ce qu'on appelle l’économie circulaire.

L'industrie européenne des moquettes sur la voie de l’économie circulaire

Foyers privés, bureaux, voitures, avions ou installations sportives : les moquettes sont utilisées dans de nombreux domaines de notre vie quotidienne. La consommation annuelle de moquettes ou de revêtements de sol textiles (et aussi des revêtements de surface en générale) au sein de l'Union européenne correspond env. à 685 millions de mètres carrés. La majorité de ces revêtements de sol textiles ou plus précisément les fils textiles de ces revêtements sont fabriqués en polymères synthétiques qui sont eux-mêmes produits à partir de pétrole. Il existe cependant une multitude de matériaux et de compositions de matériaux ainsi que de procédés de production et la plupart des revêtements de sol textiles ont été conçus ou fabriqués pour une durée d'utilisation de 10 ans. Voilà pourquoi la transition vers une économie circulaire « européenne » est un processus de longue haleine.

La stratégie du secteur cible une mise en œuvre du principe de l’économie circulaire en trois étapes sur le long terme :


  • Au cours de la première étape, les revêtements de sol textiles existants ou posés doivent être recyclés de la meilleure façon possible à la fin de leur cycle de vie.
  • Dans la deuxième étape qui a déjà été lancée en parallèle, il convient d’établir une approche commune européenne des matériaux et de la conception des revêtements de sol textiles (en tenant compte du fait que des produits existants seront « abandonnés » à court terme) qui permet de recycler et de réutiliser les matériaux de manière efficiente et, si possible, interminable.
  • La troisième étape consiste à l’échelle européenne à utiliser sans cesse des ressources et à promouvoir en permanence les matériaux, produits et méthodes de fabrication qui sont les meilleurs et les plus avancés pour atteindre l’objectif ciblé. Et ce, non seulement par des lois et des règlements, mais aussi par des mesures d’incitation correspondantes pour les approches les plus avancées en termes d’économie circulaire dans l'industrie des revêtements de sol textiles.

Vous souhaitez des informations complémentaires sur le thème de la durabilité et de l’économie circulaire dans l'industrie des moquettes ?

N’hésitez pas à nous contacter. Nous vous enverrons des informations correspondantes. Envoyez un e-mail à l’adresse : mail@gut-ev.de